Un Bon Début avec la VENDANGE DES CHEFS

  N’en déplaise à certains, recommencer la saison avec La Vendange des Chefs est une petite « mise en jambe » bien sympathique avec le plaisir d’une dégustation au TOP !

Recommandée pour les épicuriens, cette sortie ravie autant les yeux que les papilles.

TEMPS IDÉAL avec un magnifique ciel bleu au départ de la cave

Partis de la cave de Beaumes de Venise en cars pour rejoindre les vignobles, écouter la passion des vignerons qui nous accompagnent relatant l’histoire de leurs crus    et marcher une heure entre bois et vignes…

Derrière notre guide, vue sur les dentelles de Montmirail et Gigondas

  La particularité de Beaumes de Venise est que les vignes sont cachées par la forêt.

Aucune déforestation, le respect du terroir tel qu’il se présente.

           

Vues sur le terroir du Trias (terres un peu plus rouges qu’on ne voit malheureusement pas sur la photo), et limites des terroirs de Vacqueyras, Beaumes de Venise et Gigondas

… Pour découvrir des tables de dégustation en pleine nature, c’est génial !

Une organisation bien orchestrée avec des traiteurs au top de la gastronomie et bien sûr, quoi de plus naturel que la dégustation des bons vins du coin ?

Les mauvaises langes n’y verront que le côté « mercantile »,  toute une mise en place avec, comme finalité, la vente du vin au retour à la cave.

Les amateurs de bons vins y voient une façon très agréable de faire la promotion des crus, que, de toutes façons, ils auraient acheter (avec ou sans repas).

C’est une formule où tout le monde est gagnant :

Les vignerons font leur publicité.

Les traiteurs – tous disciples d’Escoffier – dévoilent leurs talents et se font connaitre (proposant des services à domicile…)

Les épicuriens marchent, dégustent et apprécient la saveur des plats.

  

l’entrée était déjà très prometteuse d’un repas où, le seul bémol, fut la viande servie tiède. Il faut bien trouver « la petite bête »…

   En admiration devant la coulée de sève de ce tronc qui luisait au soleil (désolée, pas très visible sur la photo)

Sans aucune obligation, ils peuvent acheter ce qu’ils ont aimé.

Une cave magnifique !

Le tout, dans une ambiance conviviale et passionnée.

Un peu d’histoire :

RHONEA est née de l’union des caves de Beaumes de Venise et de Vacqueyras, regroupant plus de 200 artisans-vignerons.

Ce qui est le plus connu est le fameux « Muscat de Beaumes de Venise » et son terroir se restreint à la proximité au plus près du village. 

En apéritif, j’ai découvert qu’avec du Sweeppes, son goût sucré est moins fort et en fait un délicieux cocktail bien frais à déguster.

Le raisin est ramassé à la main sur tous les terroirs qui produisent du « cru » soit 80% de la production.

Pour permettre à de jeunes vignerons de s’installer, RHONEA a mis en place un beau projet de Société Coopérative d’Intérêt Collectif.

  Une descente au retour un peu « glissante » de par sa pente et les caillasses… et pas à cause du vin, non non 😉

Une personne s’est relevée et l’auteur de cet article a fait une chute dans la foulée !

Mais ne regrette absolument pas toute la convivialité de cette belle journée !!!

  A la vôtre !

Partager

4 comments

  1. yves 18 septembre, 2017 @ 12 h 49 min

    Je vois que tu as bien profité de la journée!!!!

  2. Les Randonneurs 19 septembre, 2017 @ 13 h 44 min

    Yès ! j’ai beaucoup apprécié 😉

  3. duboscq 18 septembre, 2017 @ 12 h 58 min

    Vous avez du vous régaler. Ce sera pour une prochaine fois.

  4. Les Randonneurs 19 septembre, 2017 @ 13 h 45 min

    Hé oui, on ne pas être partout chère dame ! Mais c’est vraiment un bon moment avec des gens très sympas et passionnés.

Laisser un commentaire